Gillou Quillet

Psychothérapeute Philosophe

La crise de la quarantaine….ou: Si j'osais être enfin: «ce que je suis». S'interroger sur la crise de la quarantaine, ou crise du milieu de vie, c'est renouer avec la question existentielle si il en est.

En effet, nous sommes confrontés lors de cette période , même si cela n'est pas toujours formulé de manière explicite , aux questions fondamentales de l'existence, souvent mises aux oubliettes depuis belles lurettes, en cela , on peut se demander si le terme «crise», est véritablement adéquat.

Pris entre deux feux, celui de nos bambins devenus adolescents et, celui de nos parents vieillissant auxquels nous n'avons pas toujours envie de ressembler, un certain malaise s'empare d'un bon nombre d'entre nous.
C'est par la nature de ce malaise, ses manifestations, que cette «crise « se rapproche de celle de l'adolescence. Si cette dernière est caractérisée, par la nécessité de se définir, de s'individualiser, de se poser en tant que personne à part entière, tache ardue, qui nécessite généralement:

Et, enfin, la question: «qui suis-je», qui vient en fond sonore nous tarauder….

Lire la suite